Amis des bêtes : Hommage à Mon Chat, Popi

Mon doux chat Popi m’a quittée, écrasé (par un chauffard sans doute).

Ça m’a vraiment fait mal au cœur, car on était comme Starky et Hutch tous les deux. Complices et complémentaires, je lui servais ses croquettes et lui me servait de chauffe-tête.

Hommage à mon chat
Adopté auprès d’un dispensaire, dans le Sud-Est, dépendance douteuse de la SPA, il semblait avoir été un chat des rues, bien malheureux auparavant.
 
Popi le chat était particulièrement perturbé au début de notre cohabitation.
 
Il se montrait très peureux et craintif, mais sa remarquable intelligence et sa grande adaptabilité transpiraient déjà sous sa fourrure blanche.
 
Il n’osait s’aventurer dans le jardin de ma résidence, quand je l’y descendais parfois, et cela me contrariait beaucoup, pour lui. Je m’étais imaginé, en l’adoptant, qu’il ne se ferait pas prier pour prendre son shoot de nature.
 

Amis des bêtes : hommage à mon chat, Pipi 1er

Il avait longtemps joué à Pipi 1er, comme l’avait surnommé une copine qui me l’avait gardé, durant mes vacances. 

C’était un chat pisseur, la terreur des literies et des housses imperméables.

Popi était aussi un vrai guerrier, très joueur et habile. Je le soupçonne d’avoir été un grand fan de Game of Thrones.

Hommage à un chat fan de Game of Thrones

Au fur et à mesure de notre cohabitation, il s’assagissait et se montrait curieux et même dévoué. Il faisait, par exemple, le guet quand j’étais dans la salle de bain.

Chat veilleur de bains

Popi, un chat bosseur

C’était également un chat bosseur, un bourreau de travail. Proactif, il n’hésitait pas à provoquer des réunions lorsque le travail n’avançait pas assez vite à son goût.

Cependant, au contraire de nombreux êtres humains, au travail, ou dans la vie, en général, il savait tenir compte des temps de parole. Il avait un sens très aigu de la coopération et de l’égalité.

Chat bosseur et épuisé

Popi, un chat épanoui à la campagne

Nous avons déménagé, par la suite, pour revenir en Bretagne. Il a cessé d’uriner partout, il s’est éclaté dans le jardin.

Quelques mois plus tard, nous avons recueilli Bella, la Marylin Monroe des chats.
 
Je me suis longtemps délectée d’observer la relation qui se nouait entre mes deux chats blancs. Popi, très joueur et très taquin, face à Bella, ô ma Reine, superbe et impassible. Ces deux-là n’étaient pas « culs et chemises », mais ils ont accepté la colocation, de bonne grâce.
 
J’avais désormais un Popi, frondeur, qui a vite essayé de m’imiter, avec ses pattes, lorsque je leur montrais comment utiliser la chattière, et une Bella plus réservée, mais néanmoins observatrice, maître Yogi, à ses heures perdues.
 
Popi s’est pleinement épanoui. C’était devenu un fan inconditionnel du Téléachat…
Popi fan du Télé à Chats

Amuse-toi bien au chatradis mon petit gros ! ♥♥♥

Pour finir, je vous recommande ce site, maviedechat.net, un site à mettre entre les mains de tous les amoureux des chats !

Et vous, comment se nomme votre compagnon à 4 pattes ? - Voyages en Europe

Laisser un commentaire