Côtes-D’Armor : Lieux Magiques et Coins Secrets

De passage en Côtes-d’Armor, vous souhaitez faire un circuit d’une semaine, environ ? Quels lieux magiques et insolites découvrir en priorité ? Ce département breton, anciennement nommé les Côtes du Nord, offre aux curieux sa magnifique côte de Granit Rose, et ainsi que plusieurs sites emblématiques. De Ploumanac’h au Sillon du Talbert, de Beauport à la Baie de Saint-Brieuc, puis à Erquy-Cap Fréhel, profitez des différents ports, éparpillés çà et là. Partez également à la découverte des mythes et légendes bretons, à travers la Vallée des Saints, proche du Finistère.

#1 – Lieux insolites des Côtes-d’Armor : Perros Guirec et Ploumanac’h

Perros (Pen-Ros en breton, c’est-à-dire le sommet du tertre), c’est 13 km de littoral et trois plages de sable fin. Un vrai bonheur pour les amoureux de la mer. C’est une station balnéaire reconnue pour ses initiatives en matière de développement durable.

L’archipel des 7 îles

Vous pouvez vous rendre au port, pour embarquer pour une excursion vers l’une des plus importantes réserves ornithologiques de France, l’archipel des 7 îles.

Ploumanac’h

Entre les plages de Trestraou et de Saint-Guirec, on trouve l’ancien hameau de pêcheurs, j’ai nommé : Ploumanac’h. Rochers roses imposants, dont certains mesurent plus de vingt mètres de haut, ils contemplent la mer depuis 300 millions d’années et s’étendent sur plus de 25 hectares.

Voilà un site naturel d’une beauté renversante, une balade facile et accessible à tous.

Rochers sculptés de Ploumanach
Les rochers roses de Ploumanach
On ne se lasse pas des paysages de Ploumanach
Ploumanach en Côtes-d'Armor

Où se situe Ploumanac’h ?

Le site granitique de Ploumanac’h se situe à Perros-Guirec.

Coordonnées :

Ploumanac’h
22700 Perros-Guirec

Voir la carte, ci-dessous.

Carte des Côtes d'Armor

Comment se rendre sur le sentier des Douaniers de Ploumanac’h ?

Le départ se fait depuis la plage de Trestraou, à Perros-Guirec. Vous pouvez également commencer votre marche depuis le Port de Ploumanac’h ou depuis la plage de Trestaou, à Perros-Guirec.

Combien de temps dure la balade ?

Elle dure environ 3h, aller-retour. La distance est de 11 kilomètres aller-retour.

Les personnes à mobilité réduite peuvent aussi se balader sur les sentiers, sur 2,5 km entre mer et terre.

Comment le granit rose s’est-il formé ?

Il provient du magma qui bouillait, il y a 300 millions, sous une grande chaîne de montagnes. En refroidissant, très progressivement, le magma a cristallisé pour former le granit à gros grain que l’on trouve à Ploumana’ch. Cette cristallisation a entraîné des fissures dans lesquelles l’eau s’est infiltrée. C’est ainsi que se sont formés de grosses boules de granit, peu à peu révélées au grand jour, au fur à mesure de leur érosion.

Pourquoi le granit est-il rose ?

Le granit rose de Ploumanac’h est composé de trois minéraux :

  • le mica, qui lui donne sa couleur noire,
  • le feldspath qui lui donne sa couleur rose,
  • le quartz.

La couleur rose résulte de l’oxydation du fer, présent dans le feldspath. 

On ne trouve de granit rose que sur trois côtes, dans le monde : une en Bretagne, une en Corse et la dernière en Chine !

#2 – Les Côtes-d’Armor et la superbe abbaye de Beauport, à Paimpol

L’abbaye de Beauport, ce sont les ruines d’une ancienne abbaye, fondée au XIIIe siècle par un comte, Alain Ier d’Avaugour.

Durant la Révolution française, l’abbaye est divisée en lots et vendue à trois familles, à Paimpol. Les bâtiments connaissent alors plusieurs vies. Ils sont reconvertis en étable, puis en ferme, en mairie…et feront même, pendant un temps, office de cidrerie.

L’abbaye est classée comme monument historique en 1862. Elle fut restaurée de 1992 à 2002, par le Conservatoire du Littoral et le département des Côtes-d’Armor.

Conjuguées à un domaine naturel, ses vieilles pierres et la mer, tout près, marqueront les esprits.

Moment magique à l'abbaye de Beauport
Beauport, belle abbaye
Balade du soir à l'abbaye de Beauport

Cœur de l’été autour de l’Abbaye de Beauport

Le domaine de Beauport s’étend sur plus de 100 hectares, alternant grèves rocheuses, prés-salés et marais sur l’extérieur, ruisseaux et étangs dans les terres.

Autour de l'abbaye de Beauport, en été
L'abbaye de Beauport et ses alentours

Noël à l’Abbaye de Beauport

L’abbaye de Beauport accueille régulièrement des événements et expositions, généralement centrés sur le rapport entre l’homme et la nature.

J’ai visité cette abbaye plusieurs fois et ma dernière visite remonte aux fêtes de fin d’année. Le thème était « Noël à Beauport », à base de papillons  fluorescents collés sur une voûte.

L'abbaye de Beauport et ses papillons
L'abbaye de Beauport à Noël
Plafond de rêve à l'Abbaye de Beauport
Animations à l'abbaye de Beauport

Se rendre à l’Abbaye de Beauport, à Paimpol

L’abbaye de Beauport se situe à 5 minutes, en voiture, du port de Paimpol.

Coordonnées :

Rue de Beauport
22500 Paimpol
Tél. 02 96 55 18 58

#3 – Un coin secret en Côtes d’Armor : Lanleff

À 13 minutes de voiture de l’Abbaye de Beauport, allez donc jeter un œil au curieux temple de Lanleff. 

Temple de Lanleff

Temple gallo-romain, baptistère mérovingien ou sanctuaire d’origine celtique ? Le mystère reste entier autour de cet édifice de granite rose, datant du XIe siècle. 

On sait que les Celtes affectionnaient le symbolisme du cercle, mais on reste sans certitude sur les origines de ce temple. 

Légende du temple de Lanleff

On prétend que le Diable en personne rôderait dans les sous-sols de cette curieuse église.

La légende raconte qu’une pauvre paysanne aurait vendu son enfant, qu’elle ne parvenait pas à nourrir, à ce diable, en échange d’une poignée de pièces d’or. Ces pièces, brûlantes, en raison de leur origine maléfique, lui auraient échappé et se seraient incrustées dans le granit de la margelle…

Mystérieux temple de Lanleff

#4 – Belle promenade en Côtes-d’Armor : Le Sillon du Talbert

Le sillon du Talbert est un incontournable de la côte de Granit Rose. Cette étroite flèche littorale, composée de sable et de galets, s’avance de 3 km dans la mer, entre les courants opposés du Trieux et du Jaudy. Voici une exception de Dame nature, l’un des plus grands cordons de galets littoraux d’Europe, une véritable curiosité géologique. Apprenez-en plus sur les possibilités de randonnée autour du Sillon du Talbert

#5 – Les Côtes-d’Armor et la mystérieuse vallée des Saints à Carnoët

À proximité de Carhaix, connue pour son incontournable festival des Vieilles Charrues, des saints bretons ont élu domicile. Taillées dans le granit, ces statues, de 4 mètres de haut, en moyenne, surplombent la motte féodale de Tossen Sant Gweltaz, à Carnoët, en plein centre de la Bretagne. Imperturbables, profitant de la vue qui s’étant jusqu’aux Monts d’Arrée, chacun de ces saints a un style bien particulier. L’un rappellera aux visiteurs un Indien d’Amérique, une autre vous évoquera une reine…

Statues de Carnoêt
Riowen, statue de Carnoët

On dénombre actuellement une centaine de statues sur le site. La famille s’agrandit ! Chaque année, de nouveaux géants de granit rejoignent cette colline magique. Chacun d’entre eux est tourné vers sa Basilique. Bien entendu, tout le monde est le bienvenu sur ce site, athées comme croyants. Ce site touristique n’est pas dédié aux bondieuseries !

D’où viennent ces saints bretons ?

En provenance du pays de Galles et de la Cornouaille, il y a 1 500 ans, des membres du clergé, principalement des moines et des prêtres, accostèrent sur les côtes bretonnes.  Ils formèrent sept communautés, qui devinrent des diocèses bretons, à travers l’Armorique.

Saint-Malo, statue de Carnoët
Sainte Kler, statue de Carnoët

Présentation de Sainte-Gwenn, de la Vallée des Saints

Sainte Gwenn, « teir-bronn » (trois seins), a, comme son nom l’indique, été pourvue de trois seins (la pauvre). Mère de famille nombreuse, elle est invoquée pour sa fécondité et représente la mère nourricière (si chère à l’Église et à son obscurantisme qui fait tache). En bas de la statue, on voit trois de ses enfants : Gwénolé, Jacut et Vennec (dit Caduan).

« Gwenn » signifie blanche, bénie.

Sainte-Gwenn, à Carnoët

Histoire

D’après la tradition, Gwenn et son époux, Fragan, quittèrent l’île de Bretagne vers 460 et débarquèrent sur la côte nord de l’Armorique. Ils s’installèrent sur les rives du Gouët, dans un endroit aujourd’hui nommé Ploufragan. Ils avaient déjà deux enfants : Guethenoc et Jacut. Le troisième, Gwenolé, naîtra en Armorique.

Qui sont les saints fondateurs de la Bretagne ?

Les sept saints fondateurs sont  :

  • Saint-Brieuc.
  • Saint-Tugdual à Tréguier.
  • Saint-Malo.
  • Saint-Samson à Dol-de-Bretagne.
  • Saint Pol Aurélien à Saint-Pol de Léon.
  • Saint Corentin à Quimper.
  • Saint Patern à Vannes.

Entre légendes et miracles païens et chrétiens, venez en apprendre plus sur les saints bretons !

Se rendre à Carnoët

Carnoët se situe à la limite des Côtes-d’Armor et du Finistère, entre Callac et Carhaix-Plouguer.

Coordonnées :

Quenequillec
22160 Carnoët

Accès et horaires du site

Le site est accessible 7j/7 et 24h/24

L’accueil, à l’entrée du site, est ouvert :

  • de 10h00 à 17h30, du 1er octobre au 31 mars.
  • de 10h00 à 18h30 du 1 avril au 30 septembre.

Des visites guidées sont organisées l’été.

On peut observer les sculpteurs travailler du mois d’avril à septembre.

Pour les personnes à mobilité réduite, il est possible d’emprunter un chemin dédié aux fauteuils roulants, autour du site.

#5 – Lieux magiques des Côtes-d’Armor : Cap d’Erquy-Cap Fréhel

Erquy, la reine de la coquille Saint-Jacques, étale fièrement ses dix plages de sable fin, son port de pêche, toujours en activité, ainsi que ses chemins de randonnées. Reconnaissable à ses falaises de grès rose… Erquy est une station haute en couleur. 

Plus loin, vers le Cap Fréhel, on découvre l’une des plus belles vues de Bretagne. Par temps clair, le panorama s’étend depuis le Cotentin et Jersey, jusqu’à Paimpol !

Plages d'Yffiniac, Hillion

Saint-Cast-le-Guildo

Véritable station balnéaire, on s’y arrête pour une journée, sur l’une de ses sept plages, dont de mignons petits écrins, à l’abri des regards, que l’on garde jalousement pour soi. Amateurs de voile et de stand-up paddle, vous serez servis.

Saint-Cast, en Bretagne

C’est une étape incontournable de la Côte d’Émeraude, même si elle est quelque peu « prout-prout ». Les amateurs de ruines courront visiter le château féodal du Guildo, où vécut Gilles de Bretagne.

Et voilà, c’est fini pour aujourd’hui. J’espère que ce petit tour non-exhaustif des Côtes-d’Armor vous a plu.

Je vous laisse, avec quelques photos de nos belles plages bretonnes, dans les Côtes-d’Armor : coucher de soleil, arc-en-ciel, et souvenir de light-painting, en région PACA, quand ma Bretagne me manquait tant.

Coucher de soleil à Erquy
Light-Painting BZH
Et vous, quand revenez-vous dans les Côtes-d'Armor ? - Voyages en Europe

Cet article a 6 commentaires

    1. Sissi

      Merci Marie-Christine 🙂 ! Es-tu déjà allée dans les Côtes-d’Armor ?

    1. Sissi

      Oui, j’adore y retourner encore et encore. Et mon listing des sites à visiter n’est pas exhaustif.

  1. Ta petite soeur (hahaha)

    Aaah Noël à l’abbaye de Beauport… à aaah la côte de granite rose… !!!!! 😍😍😍
    Très intéressant cet article ! Les 3 autres départements bretons mériteraient bien autant d’égards !… d’ailleurs, si tu as besoin d’une assistante… 😏😉

    1. Sissi

      Oh oui, ils le méritent, ça va venir ! Et tes articles sont les bienvenus, quand tu veux 🙂 !

Laisser un commentaire