Voyager Seule à Naples : la Dangerosité Réelle de la Mafia

Est-il dangereux de voyager seule à Naples ? Quels risques court-on réellement en tant que touriste et que femme seule à séjourner à Naples ? Qui la mafia rackette-t-elle réellement ? Entre Camorra et Baby mafia, quelle est l’influence réelle du crime organisé dans le berceau de la pizza ? Focus sur les maux de la capitale de la Campanie.

Voyage à Naples : est-il dangereux de séjourner seule à Naples ?

Non, il n’est pas dangereux pour les touristes, qu’on soit une femme seule ou un homme, de séjourner en solo à Naples. Loin des films hollywoodiens qui dépeignent des gangsters romantiques et attachants, la devise de la Camorra, comme de la mafia, en général, pourrait être : « Pour faire du business tranquille, vivons cachés ». En effet, la mafia est une organisation criminelle discrète. Quand on ne la voit pas, c’est que tout va bien pour elle.

En tant que touriste, on ne voit jamais la mafia, ou très peu. Par ailleurs, si la mafia ne s’en prend pas aux touristes, c’est notamment parce qu’elle a déjà sa cible, en matière de racket : les commerçants. En effet, ces derniers vivent, en grande partie, du tourisme, et représentent une source de revenus importante pour la mafia. Alors, non, la Camorra, la mafia italienne, ne s’attaque pas aux touristes.

En revanche, attention à vos poches ! Les pickpockets sont partout à Naples ! Personnellement, me méfier en permanence a quelque peu gâché mon plaisir d’être sur place.

Voyager seule à Naples : bonne idée ou pas ?
Kaique Rocha sur Pexels

Voyage à Naples : la mafia napolitaine et le racket des commerçants

La Camorra est traditionnellement racketteuse de commerçants. Elle leur impose une pseudo-protection en échange d’un impôt, l’assunzioni (dit pizzo, dans d’autres régions). La somme varie selon le chiffre d’affaires de l’entreprise. En échange de cette somme, les hommes « d’honneur » de la Camorra feraient office d’agents de sécurité, que l’on ne verrait jamais.

Un exemple de racket, mis en lumière par la presse en 2016, était celui concernant le pain. Dans les quartiers nord de la ville, les restaurants ou vendeurs de sandwich étaient obligés d’acheter du pain dans les boulangeries contrôlées par la Camorra, à un prix bien supérieur à celui du marché. L’histoire prit fin en avril 2016, avec l’arrestation des cerveaux de ce racket organisé, Carlo et Antonio Lo Russo, deux cousins. 24 personnes furent arrêtées.

Voyage à Naples : la mafia, du romantisme à la réalité

On fantasme beaucoup sur le code d’honneur des mafieux. Or, c’est une légende romantique, trompeuse et dangereuse. L’honneur ne signifie strictement rien pour les mafieux ! L’argent facile, c’est la vie !

D’après le maire de Naples, Luigi de Magistris, la diffusion des épisodes de la série télévisée Gomorra encourage les jeunes mafiosi napolitains, fascinés par le mal et la violence, à continuer leurs méfaits.

À l’origine, Roberto Saviano, un journaliste napolitain, a écrit Gomorra pour montrer au monde à quel point la Camorra napolitaine est une organisation violente et cruelle, qui n’a rien à voir avec des films comme Le Parrain, qui a marqué l’imagination populaire. Son livre est devenu un best-seller.

Roberto Saviano, lui, est sous protection policière depuis 2006, depuis que le clan camorriste des Casalesi l’a condamné à mort, le tenant pour responsable de la condamnation à la perpétuité de leurs chefs.

Roberto Saviano, courageux journaliste
Roberto Saviano a beaucoup écrit sur la mafia
Il padrino, par Bruno Zaffoni (https://www.flickr.com/photos/stereozaff/36967411723/in/photolist-YjFDzD)

Voyage à Naples : les ambitions de la Baby Mafia

Naples est devenue le berceau de la baby mafia, une nouvelle génération de mafiosi qui a ses quartiers du côté des immeubles de Scampia ainsi que dans les quartiers espagnols.

La Scampia, c’était à l’origine d’immenses immeubles, construits en 1970, au nord de la ville. Ils accueillaient les Napolitains les plus défavorisés. Devant l’indifférence des politiques, la Scampia s’est rapidement dégradée et est très vite devenue l’un des terrains de jeu de la mafia napolitaine. Trafics en tout genre, drogue, Scampia était devenu le premier « supermarché » de la drogue au détail en Europe.

Face à la répression très forte organisée par la police napolitaine, ces dernières années, de nombreux mafiosi sont maintenant sous les verrous. Ils ont été remplacés au pied levé par des baby gangs. Il s’agit d’une sous-mafia, régie par des Napolitains de plus en plus jeunes (16, 17 ans il y a quelques années…. 11 à 12 ans maximum, à présent).

Naples, la cité de la peur
Photo de dragonworldteam (https://www.flickr.com/photos/dragonworld/27350528692/)
Images issues de la série Gomorra (Roberto Saviano)
Photo : dragonworldteam sur Flickr

Les nouveaux caïds napolitains sont pressés : ils veulent tout tout de suite. Hors de question pour eux de faire le guet, et d’autres tâches ingrates. Les baby mafiosi vendent de la drogue dans les rues dès la pré-adolescence et se bagarrent entre eux pour se revendiquer chef.

Le culte de l’image, lié aux réseaux sociaux, entretient le phénomène. Avide de pouvoir et de gloriole, souvent consommateurs, eux-mêmes, de drogue, ils n’hésitent pas à se prendre en photo avec des armes et à les diffuser sur Facebook et autres médias sociaux.

Plus dangereux pour la population que leurs prédécesseurs, ils imposent leur loi, dans leurs quartiers, en tirant à l’aveugle (pratique appelée « le stese« ) et en blessant ou tuant parfois des innocents. Le stese visent à marquer leur territoire et à défier les autres clans qui oseraient s’y aventurer. Ils ont déjà causé la mort de 500 personnes à Naples.

Comment la Camorra s’est-elle installée à Naples ?

Le mot Mafia est apparu en Sicile en 1863. Ce serait une altération de l’arabe, ma fia qui signifierait « endroit où l’on se réfugie » ou mahjahs, qui, toujours en arabe, veut dire « se vanter' ».

Pourquoi la mafia s’est-elle installée à Naples ? Au début des années 1800, Naples représente le plus grand port d’Europe ! C’est un arrêt incontournable pour les marchands, mais aussi pour les trafiquants en tout genre ! Il a tout naturellement attiré quelques chefs du crime organisé. C’est ainsi que la Camorra est née. Elle fait partie des plus vieilles mafias d’Italie.

La Camorra a élu domicile au cœur de Naples, contrairement à beaucoup d’autres mafias, cachées à l’extérieur des villes. Cette organisation criminelle se caractérise notamment par son absence de hiérarchie, ce qui donne lieu à des luttes sanglantes entre les différents clans pour prendre le pouvoir.

La mafia napolitaine perdit de son influence, en 1924, alors que Mussolini avait décidé d’affaiblir les mafias du pays. Elle regagna en puissance au sortir de la Seconde Guerre mondiale, sous l’impulsion de Lucky Luciano, de retour à Naples, après des années en tant que capo de la mafia new-yorkaise…

Envie de partager vos pensées à propos de la mafia ? C'est à vous ! - Voyages en Europe

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire